Tous nos rapports

Troubles du spectre de l’autisme

L’approche relationnelle utilisée par les clowns thérapeutiques permet d’intervenir de façon créative auprès des enfants, mais aussi de façon stratégique pour contribuer à leur développement. Concrètement,  l’artiste clown a un impact positif sur les capacités relationnelles d’un enfant présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) par les techniques qu’il utilise telles que l’imitation, les interventions en groupe et en individuel, les objets de transition, les marionnettes, le transfert de pouvoir, l’identification aux clowns et la musique.

Consultez les rapports

 

 

Écoles spécialisées

Dans le cadre du volet en école spécialisée (déficience intellectuelle et déficience physique), la visite des clowns thérapeutiques est tout autant remplie de sens puisque la très grande majorité des jeunes ont rencontré les Drs Clowns lors de leurs nombreux passages à l’hôpital ou en centre de réadaptation. Les enjeux travaillés sont différents, puisque le contexte l’est grandement. Il n’est pas question de s’intégrer dans la logique planifiée des soins ou de canaliser la colère et l’impuissance de l’hospitalisation. Il s’agit plutôt d’amener les jeunes à socialiser davantage, de travailler conjointement avec le corps médical (physiothérapie, ergothérapie, etc.) et d’enseignement dans l’atteinte d’objectifs concrets, d’insuffler la créativité et l’imaginaire. Mais surtout, nos interventions nous amènent à redonner le pouvoir à l’enfant et la confiance en soi. Elles permettent aussi de faciliter l’expression émotionnelle, en évacuant certaines émotions et angoisses. Et de ce fait même, elles contribuent à la réalisation de soi et à la réussite scolaire de ces élèves.

Consultez les rapports

 

 

Pédopsychiatrie

Dans leur travail, les artistes thérapeutiques de la Fondation Dr Clown sont quotidiennement appelés à intervenir auprès d’enfants présentant différents problèmes de santé mentale comme l’anxiété, les troubles d’alimentation et la dépression.

En janvier 2018, nous avons mis en place un projet-pilote à l’Hôpital Rivière-des-Prairies, dans le secteur de la pédopsychiatrie. Après deux visites seulement, nous avons pu voir les bienfaits des interventions des Drs Clowns auprès des jeunes vivant avec des troubles de santé mentale. En développant un lien relationnel et de confiance, en détendant l’atmosphère et en offrant des moments de rire, de beaux moments prennent tranquillement forme.

Consultez les rapports

 

 

Soins palliatifs

Les artistes de la Fondation Dr Clown rencontrent diverses réalités humaines lors de leurs visites. Les artistes de La Belle Visite interviennent parfois dans des situations de fin de vie lorsqu’ils évoluent en CHSLD.

Dans de tels contextes, il est important de s’attarder à ajuster les outils artistiques afin de mieux répondre aux besoins des personnes rencontrées. Cela amène un professionnalisme et une crédibilité importante pour l’organisme et la reconnaissance du travail et des compétences de ses clowns thérapeutiques par les professionnels du milieu de la santé. De belles rencontres (magiques!) ont déjà eu lieu auprès de personnes en fin de vie dans certains CHSLD. Nous savons déjà que la musique, la poésie et la qualité de présence des artistes thérapeutiques de Dr Clown peuvent être des atouts pour contribuer à la  mission des soins palliatifs au Québec, qui est « d’obtenir, pour les patients et leurs proches, la meilleure qualité de vie possible »[1].

Consultez les rapports